Je suis accro à Facebook, à mes mails et à mon téléphone. Je dois bien les consulter 100 fois par jour,  à croire que j’ai peur de rater une vidéo de chaton qui se fait agresser par des poussins, ou le message d'une copine qui me dirait "hey on se voit ce week end ?" alors qu'on est mardi. Le pire dans tout ça ? Cette technologie me stresse.  Je ne suis même pas une droguée heureuse dans sa bulle.

Et je ne passe pas être la seule. Prenons l'exemple des vacances. Il y a 15 ans, on utilisait une cabine téléphonique au début du séjour pour prévenir la famille et amis que nous étions bien arrivés, on envoyait une carte postale (qui arrivait parfois après nous), et le reste du temps, on profitait de nos vacances. 

Aujourd'hui, quand je pars en vacances j'envoie un texto quand l'avion décolle, quand l'avion atterrit, quand je monte dans le train, quand je descend du train, quand je prends le taxi,  quand j'arrive à l’hôtel/l'auberge, et tout au long de mon séjour.Et j'attends la même chose de mes proches. C'est complètement dingue cette dépendance.

Et c'est également très stressant au quotidien. Quand on n'a pas de nouvelles de quelqu'un pendant 2 heures on panique alors que la personne est peut être juste occupée à vivre sa vie. Si vous êtes dans ce cas, je ne vous critique pas car je fais la même chose. C'est juste un triste constat. Il y a des jours ou j'ai envie de jeter mon téléphone par la fenêtre. Mais je ne le fais pas parce que je ne pourrais pas vivre sans mon téléphone. Je serais bien trop inquiète de savoir que mon entourage s'inquiète. #cerclevicieux




Quand je vois Blake Lively / Serena Van Der Woodsen  je ne peux m’empêcher de penser qu’elle a un physique de mannequin pour sous vêtement hors catégorie .Déjà, les mannequins pour sous vêtement sont naturellement hors catégories (Entre Bahati prinsloo et Tanya D, pour moi, le choix est vite faite), mais Blake est encore hors catégorie dans cette catégorie à part (vous me suivez ?).Bref, une bombe.  En plus, (parce que non, le corps de bombe ce n’est pas assez)  elle a des cheveux de sirène, et un visage de poupée. Qui dit mieux ?




Des études récentes affirment que les personnes multitâches sont moins efficaces que les autres. Et les multitâches les moins efficaces sont les multitâches qui pensent être efficaces.  Seuls 3 % de la population seraient des multitâches efficaces, et ça me fait super plaisir car je me sens moins nulle. J'ai du mal à me concentrer quand je dois passer d'une tâche à l'autre toutes les 3 minutes et 30 secondes, et je suis bien contente de savoir qu'en fait je ne suis pas incompétente, je suis juste comme 97%  de la population.  

Malheureusement, je n'ai pas toujours le choix*. Tout en ayant conscience de moQuand le téléphone sonne alors que je rédige un email ou un devis urgent, j'interromps  régulièrement la rédaction d'articles et de dossier pour passer des appels commerciaux.... bref, je suis victime de notre société qui nous pousse à faire 1000 choses en même temps.

Et c'est totalement idiot car notre attention est limitée, et nous ne pouvons répondre au téléphone et écrire un email en même temps. Ou du moins,  pas en étant à fond sur chaque tâche. Et au final, nous mettons plus de temps à réaliser ses deux tâches. Pire encore, un multitasking excessif peut même nous faire perdre jusqu'à 15 points de QI (je ne l'invente pas, j'ai une source ici **), un peu comme quand vous fumez de la weed (aussi connu sous le nom de cannabis).  

En essayant d'être performante, je me détruis le cerveau. Il est temps que je mette fin à cette folie. Si vous êtes mono chronique, je veux bien vos conseils ;)

* Ou du moins, je pense ne pas avoir le choix
** Je sais que ce n'est qu'un blog humeur qui n'est pas sérieux du tout, mais j'évite  quand même de vous balancer des infos erronées ;)


Tu fêtes tes 20 ans aujourd'hui, et tu es vraiment mal en point. Ces 12 derniers mois ont été éprouvant pour toi, et tu auras encore un pincement au cœur dans 3-4 ans. Tu te diras "mais qu'est-ce qui m'a pris ? pourquoi étais-je aussi idiote ?". Pour la première fois de ta vie tu as envie de te replonger dans le passé pour réécrire ton histoire, effacer des choses, des gens, des décisions, des jours. ...Mais tu ne peux pas. En revanche, tu peux agir dans le présent, pour ton futur.  Je sais que cette année a mal commencé, et je ne vais pas te mentir, ça va durer un petit moment. Mais tu vas t'en remettre. Je  te le promets. Tu t'es un peu éloignée de certains amies, mais vous vous retrouverez très bientôt, je te le promets aussi.

Je sais que tu n'aimes pas du tout tes études, mais accroche toi... sans te prendre la tête. Concrètement, avoir une mention ne t'apportera rien de plus alors détends toi. Et sache que ça ira. Tu trouveras un stage. Au dernier moment, mais tu le trouveras quand même. Tu vas t'ennuyer comme un rat mort, tu vas regretter de  ne pas avoir pris un autre stage (après un premier "oui", ils se sont enchaînés, ironie du sort !) mais dans le fond tu sais bien que tu es incapable de revenir sur ta parole donc...  ne regrette pas ! Et ce stage est une expérience supplémentaire qui te permettra de trouver ton alternance et de te lancer sur le marché du travail. 

Tu ne t'en rends pas encore compte, mais tu as beaucoup changé en quelques mois. Tu as l'impression de ne plus avoir de rêves et d'ambition,  et c'est normal... tu t'en construis de nouveaux, et ça prend du temps. 

J'aimerais conclure en te disant " tout va s'arranger, tu seras la reine du monde" mais c'est faux. Tu  auras toujours des problèmes en 2015 car je crois que tout le monde a des problèmes. Mais tu iras mieux. Tu vas même rouvrir un blog ! Et oui, ton amour pour l'écriture n'est pas mort, il va revenir ! Bon..., je ne vais pas te mentir, tu étais une bien meilleure rédactrice au lycée lorsque tu dévorais des livres (et que tu gribouillais des textes sur le coin d'une feuille pendant tes cours de maths). Ton style est nul et tu as  de moins de vocabulaire. Oui ça craint, désolée ;) Mais je vais me remettre à lire pour changer ça, c'est une promesse que je te fais !

Chère moi à 20 ans,  je n'ai que 3 ans de plus que toi. et je n'ai pas trouvé le secret du bonheur et je ne suis pas une experte de la vie.  Mais j'ai appris à prendre un peu de recul sur les choses. J'ai encore beaucoup de travail à faire, mais j'avais besoin de te parler et de te dire de garder espoir . Je sais que tu as du mal à te projeter dans le futur, et que tu te sens coincée dans ta propre vie mais ça va changer. Tu vas faire de très belles rencontres dans les années à venir, alors sèche tes larmes.

P.s : Je m'excuse, car cette lettre est confuse, mais je crois que tu la comprendras car de confuse à confuse on se comprend très bien ;)

Je sais que tu as des petits soucis en ce moment, et tu en auras encore. Mais tu as de la chance d'avoir de formidables amis auprès de toi. Tu vois cette blondinette avec qui tu sors souvent ? Celle que tu connais depuis 2 -3 ans à peine ? Tu iras à Madrid avec elle dans 8 ans parce que vous serez toujours copines. Et tu vois cette autre blondinette tout aussi mignonne ? Tu iras à Amsterdam avec elle dans 8 ans également. Quant à ton amie d'enfance... tu trouveras le moyen de la voir quelques fois par an malgré les kilomètres qui vous sépareront d'ici 3 ou 4 ans. Comme quoi, tu es au moins douée pour une chose : garder tes amies plusieurs années. Et crois moi, ce n'est pas donné à tout le monde !

Oh et... Tu es belle comme tu es ! Je dirais même que tu es magnifique ! Et je t'assure que tu n'es pas grosse, alors arrête de compter les calories et vis ta vie ! Je sais aussi que tu as bon cœur, et ça te joue des tours n'est-ce pas ? Quand tu t’attaches, c’est pour du vrai, je suis bien placée pour le savoir. Et tu sais quoi ? Tu ne changeras pas, il faudrait faire avec ! Mais n'hésites pas à éliminer les personnes toxiques de ta vie. C'est vraiment important. Si tu penses que quelqu'un te mens ou te manipule, c'est surement le cas. Tu n'es ni idiote, ni parano, alors n'ai pas peur de mettre fin à certaines amitiés.

Tu dois savoir aussi que tu n’as pas à tout réussir du 1er coup.  Tu as le droit  à l'échec. Tu as le droit de rater des choses et ça ne fait pas de toi une ratée. Alors arrêtes de viser trop bas pour être sure de réussir, ça ne t'aideras pas. Et n'écoutes pas les médisants. Ils sont jaloux. Ne ris pas, je t'assure que c'est vrai. Tu dois te dire "mais elle est folle, les gens n'ont rien à m'envier", et tu as raison, car ta vie n'est pas parfaite. Mais certaines personnes ne supportent pas le bonheur chez les autres. Si tu les observes bien, tu remarqueras qu'ils dénigrent toutes les personnes comme toi qui ont des rêves pleins la tête et qui en parlent ouvertement.

Je sais que tu aimerais être quelqu'un d'autre. Tu aimerais être plus intelligente, plus forte, plus belle... mais tu dois t'accepter et t'aimer telle que tu es.



Oui, vous avez bien lu, me suis pointée le mauvais jour à un entretien d’embauche. Je ne vais pas faire de faux suspens, je n’ai pas eu le poste (un contrat en alternance), et c’est entièrement de ma faute. La RH au téléphone m’avait donné un jour de semaine en contradiction avec le numéro. Face à un « mercredi 28 », j’ai dû choisir entre le « mardi 28 » et le « mercredi 29 », et j’ai fait le mauvais choix. J’aurais dû téléphoner pour confirmer, mais j’avais peur de passer pour une cruche… C’est totalement idiot, je le sais, mais je pensais vraiment être éliminée en appelant pour demander confirmation (#choixcornélien). Je sais maintenant que c'était une GROSSE ERREUR.

Le mardi 28 (le mauvais jour....) je me présente à l’accueil et on m’annonce que mon entretien aura lieu le lendemain. Je pars en priant pour que la standardiste ne raconte rien aux recruteurs (c’est une grande entreprise, elle ne connait peut-être pas tout le monde…) et je reviens le lendemain avec une pression Monstre. 

 La recruteuse m’accueille avec un « vous êtes venue hier » ? et je comprends de suite que je peux dire au revoir à ce poste en tant qu’assistante marketing qui a l’air hyper intéressant. Se présenter c'est vraiment le truc qui vous fait perdre 99 % de vos chances. Et j’en ai bien conscience. 

L'entretien commence, la recruteuse me pose quelques questions basiques et me donne un exercice qui consiste à résumer un article issu du magazine  LSA en 15 minutes. Il me faut environ environ 20 minutes, peut-être même un peu plus (sans dépasser les 25, il faut pas déconner non plus) pour boucler mon texte. A ce moment-là, ma réserve d’espoir s’évapore*. Et histoire de me discréditer pour  de bon, je bégaie quand elle me demande comment je réagis au stress. 

Je suis sortie de là dans un état minable. Et vous savez quoi ? Ce n’est pas le seul entretien que j’ai foiré.

*Quand on perd espoir, la réserve d'espoir nous permet de tenir un peu. Vous voyez de quoi je veux parler ?

Et j'ai l'intention de me faire des mèches de couleurs (et parce que je suis très cohérente j'ai mis une photo d'une fille avec des cheveux bleus). Bon, je ne prends pas un énorme risque, je suis brune et je ne souhaite pas me décolorer les cheveux au préalable donc le résultat devrait être léger. Mais ça me fait un peu peur quand même. J'hésite à me faire un lissage permanent (brésilien ou xtenso) avant de les colorer histoire d'avoir un résultat comme sur les photos. Vous remarquerez qu'on voit rarement des cheveux bouclés colorés. Et comme je n'aime pas trop mes cheveux bouclés, je ne vois pas pourquoi j'aimerais mes cheveux bouclés colorés. D'ailleurs vous remarquerez que les photos colorés ET bouclés sont très rares. Surement parce que ce n'est pas top. Bref, je reviens vers vous dès que j'aurais réalisé mon PFC (plan foireux capillaire).  


C'est vraiment n'importe quoi cette histoire de coloration, je le sens. Je vais devoir me lisser les cheveux quasi tous les jours, je ne sais pas ce qui m'a pris de commander ces couleurs. Mais en fait, ce n'est pas vraiment un coup de folie,  j'ai envie de me colorer les cheveux depuis que je suis au collège donc ce n'est pas vraiment une impulsion... mais presque. Vous comprenez ce que je veux dire ? C'est juste que je ne suis pas une hipster canon, et donc je ne ressemblerais pas à une californienne trop jolie et j'ai peur d'être déçue. Mais en même temps, ce n'est que des mèches, et il y a bien pire dans la vie, donc je crois que je vais tenter. 


Enfin bref, si ça vous intéresse, je pourrais vous montrer des photos avant/après ? Peut-être que ça intéressera ceux et celles  qui ont des cheveux foncés et qui souhaitent tenter des couleurs semi-permanentes sans décolorer au préalable.