Vous allez me dire que des millions voir des milliards* de gens portent des chaussettes chaque jour et que ça n'a rien d'extraordinaire. Et vous avez raison, sauf que nous sommes au mois d'août et que je n'avais pas mis de chaussettes depuis un bon bout de temps car lorsqu'il fait chaud, je porte uniquement des ballerines ou des chaussures ouvertes (pas top avec des chaussettes, sauf dans certains cas), et que le carrelage n'est pas aussi froid qu'en hiver. Mais aujourd'hui, il y a quelques minutes plus exactement, le froid du carrelage m'a fait céder, et me voilà avec une paire de chaussettes gris foncé à petit pois beiges (détail important pour la visualisation). Il ne manque plus qu'une raclette pour que je me sente en hiver.


Bref, je suis en vacances d'été, au moins d’août, et le froid m'impose le port de chaussettes. Je crois que ce n'est pas les meilleures vacances de ma vie.

*Peut-être pas des milliards en fait.

Hier, en faisant mes courses à Auchan (mais vous pouvez aller à Carrefour aussi, je ne fais pas de pub, c'est juste que j'étais à Auchan), j'ai entendu la jeune femme derrière moi dire à sa copine "avec ce temps, je ne vais pas garder mon bronzage", et je n'ai pas compris pourquoi elle tenait tant que ça à son bronzage.  Et ne pensez pas que je m'en prends gratuitement à cette femme, ce n'est pas le cas, je l'utilise juste pour appuyer mon  idée qui est "Je trouve l'obsession du bronzage globalement... incompréhensible". 
On ne vas pas se mentir, être bronzé ne rend pas plus beau. Surtout au mois d'août quand tout le monde a pris 3 tons, parce qu'au final,vous serez toujours moins bronzé que votre pote à la peau mate. Donc pourquoi s'embêter à "entretenir" son bronzage ?

Mais ce n'est rien comparé aux méga blancs de peau qui se font cramer sur la plage. Un coup de soleil c'est une brûlure, c'est dangereux, il faut les éviter aux maximum. Si vous êtes clair de peau, sachez que vous êtes très beaux comme vous êtes, et qu'il n'y a aucune honte à épouser un tube de crème indice 50 pour l'été. Je ne suis pas particulièrement blanche de peau, mais j'utilise quand même un indice 50 la première semaine d'exposition (quand je dis  "exposition", ne m'imaginez pas sur un transat au soleil, je suis plutôt dans l'eau ou à l'ombre), et un indice 30 les semaines suivantes.

Et non, le fait de ne pas être partie en vacances cet été ne m'a pas transformé en rageuse-jalouse ;)


Mes vacances commencent à peine, mais je ne peux pas nier l'arrivée du mois de septembre. Pour essayer de rendre les "to do"  de la rentrée plus sympa,  je me suis fait un calendrier  motivant à base de "great job" and cie sur un fond très "back to school".

Si le design vous plait, il est disponible en téléchargement en taille et qualité d'origine  en cliquant sur ce lien (site hostingpics.net).



C'est mon premier calendrier mais j'aimerais en faire un chaque mois, n'hésitez pas à me dire si ça vous intéresse, et quels thèmes/couleurs vous ferez plaisir pour les suivant.



Malheureusement, je ne pars pas. J'aurais aimé voir la méditerranéenne, celle d’Espagne plus particulièrement, mais tant pis.

A la place j'ai prévu de : 
- faire du sport. Danse et natation pour être plus précise
- lire des livres (et passer moins de temps à regarder des vidéos sur buzzfeed)
- lire en anglais (pour améliorer un peu mon anglais)
- faire plein de DIY 
- me reposer !

Me revoilà avec un nouveau DIY déco. Pour celui ci j'ai crée un cadre inspirée par Diane Von Furstenberg (DVF pour les intimes).

Pour ce DIY vous aurez besoin :
- d'un image DVF (la mienne vient d'un magazine qui était dans une box que l'on m'a offerte pour mon anniversaire, mais vous pouvez très bien en trouver une sur internet, et l'imprimer
- d'une feuille bristol (mais une feuille papier toute simple pourra faire l'affaire)
- d'un cadre
- de ciseaux
- d'une tube de colle
- de word, ou d'open office (ou un autre logiciel de saisie, je ne suis pas fermée)
- d'une imprimante
- de 10 minutes




Etape 1 : le fond du cadre
J'ai imprimé sur une feuille bristol une citation de DVF  (en français et en anglais) que j'aime beaucoup et qui dit "La relation la plus importante est celle que vous avez avec vous-même. Parce que quoi qu’il arrive, vous serez toujours avec vous-même" à traduire par "The most important relationship in your life is the relationship you have with yourself. Because no matter what happens, you will always be with yourself."*. 

J'ai écris ces 2 phrases l'une à côté de l'autre, et j'ai fait plusieurs copier-coller jusqu'à ce que ma page soit remplie. J'ai ensuite imprimer.


Etape 2 : le coeur du cadre
J'ai ensuite coller mon image DVF au centre de la feuille, et j'ai mis le tout dans un cadre. Ma feuille étant une 21*29.7, j'a du la plier un peu sur les côtés pour qu'elle rentre dans mon cadre 20*30, mais rien de bien dramatique.

Et voilà, vous avez un cadre d'inspiration DVF. 

* Non, cette citation que j'aime ne fait pas de moi un individu qui déteste la compagnie des autres. Mais il est vrai que je ressens pas le besoin d'être tout le temps entourée.

C'est un débat qui fait rage (autant que "acheter une coque de téléphone qui fait porte-feuille VS. séparer son téléphone et son porte-feuille). Il y a clairement 3 équipes:

  • Ceux qui s'en foutent parce qu'ils se sont jamais posé la question et qui ne comprennent pas le débat. Leur phrase fétiche : "Heu... RAF".
  • Les gens organisés : ceux qui ne comprennent pas pourquoi quelqu'un s’embêterait à avoir 2 trousseaux de clés.  Leur phrase préférée est : "C'est ridicule parce que cela force à chercher deux fois dans ses poches ou dans son sac". 
  • Les gens qui perdent tout, tous le temps : mettre tous ses oeufs dans le même panier c'est trop risqué.  Leur phrase préféré est: "en séparant ses affaires, on s'assure de ne pas tout perdre. Se retrouver d'un coup sans clé de maison et sans clé de voiture, c'est quand même pas top".

Et vous, vous faites partie de quelle équipe ? Moi je fais partie de la 3 mais j'admire la prise de risque de la catégorie 1 et le m'enfoutisme total de la catégorie 2  !

Sur ces mots, je vous laisse, je vais faire une séance de sport at home avec Anna Renderer.

J'entends souvent cette chanson à la radio et je la trouve sympa, elle donne envie de bouger, vous ne trouvez pas ? Par contre je suis désolée pour le clip tout pourri. Je n'aime pas trop les clips à base de mecs en doudounes qui dansent à côté de nana en string, mais la chanson me donne vraiment la pêche (et on a vu pire dans le genre non ?).

Enjoy !